15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 22:34

Collectif national des Psychologues du travail et des Assistantes techniques d’orientation de Pôle emploi, Paris le 11 juin 2014.

 

 MALTRAITANCE A POLE EMPLOI : PREMIERE GREVE NATIONALE DES PERSONNELS DE  L'ORIENTATION, LE 17 JUIN 2014.

L'orientation professionnelle, la psychologie du travail et les psychologues sont en danger !

Le 17 juin, les psychologues du travail de pôle emploi et les assistantes techniques d’orientation (ATO) seront en grève et se rassembleront devant leur direction générale à Paris. Par cette action Ils manifesteront ainsi l'exigence de qualité et de professionnalisme liée à cette mission de service public, le respect de leur métier et de fait la reconnaissance de tous les métiers de pôle emploi.

 

Des conditions d'exercice indignes :

Depuis leur transfert de l'afpa à pôle emploi, le 1er avril 2010, les 600 psychologues du travail (réduit aujourd'hui à 480) et les ATO sont totalement dénigrés et leur métier est empêché :

non confidentialité des entretiens (bureau ouverts, pas d'isolation phonique)

des psychologues appelés « animateurs » (sic)

instrumentation et outils (tests) obsolètes et non adaptées

nouvelle instrumentation à la construction douteuse

animation technique souvent inexistante et sans vraie responsabilité

management ignorant le métier et ses responsabilités éthiques et pénales

absence de plan de formation spécifique, y compris pour les nouveaux recrutés

insuffisance de recrutement de psychologues et ATO  à hauteur des besoins

...

 

Casse des métiers.

Le métier de psychologue est réglementé, son titre protégé par la loi et ses règles d'exercice définies par un code de déontologie. Malgré cela, pôle emploi n'a de cesse de le nier. N’étant pas définies et protégées de la même manière, toutes les autres professions sont donc bien évidemment et encore plus malmenées par l'institution.

En effet, de manière insidieuse ou plus directe, des logiques gestionnaires de normalisation des pratiques conduisent à la banalisation des méthodes des psychologues et des conseillers. Elles envahissent progressivement tous leurs champs de travail. Les pratiques et les règles de fonctionnement de ces métiers sont mises à mal et annihilées par l’imposition de normes extérieures inspirées par les « faiseurs de performance », au mépris de la qualité du travail.

 

Défendre un vrai service public de qualité auprès des demandeurs d'emploi.

Les psychologues du travail défendent le « respect des droits fondamentaux des personnes, et spécialement de leur dignité, de leur liberté et de leur protection » (code de déontologie des psychologues). A ce titre, en tant que spécialistes de l'orientation professionnelle, ils se préoccupent et restent vigilants des conséquences de ces « organisations gestionnaires » sur les demandeurs d'emploi. Les usagers restent toujours loin des préoccupations de la DG alors qu’ils sont les premiers impactés par le système rigide et déshumanisé que Pôle Emploi fait subir à ses salariés.

 

Notre appel est aussi un appel à la défense de TOUS les métiers dans ce qu’ils ont de spécifique et pour une reconnaissance par la DG de ces expertises et de leurs conditions d’exercice.

 

Cette action est soutenue par :

les syndicats SNU FSU, SUD Solidaires, SNAP... de Pôle emploi 

le syndicat SUD Solidaires de l’AFPA

le syndicat national des psychologues (SNP)

Par des personnes qui font autorité en matière de psychologie du travail, dont Yves Clot, Professeur du Cnam, chaire Psychologie    du travail

Etc.

 

Ils manifesteront leur soutien en se rassemblant devant la DG Pôle emploi avec les personnels de l’orientation, le 17 juin.

 

Contacts :

 

Pour le collectif national des psychologues du travail et ATO :

Véronique Schouppe : 06.83.06.08.78

Nabila Oumakhlouf : 06.88.64.16.69

Daniel Mauve : 06.70.09.38.60

Olivier Paradon : 06 45 58 53 45

Jocelyne Garcia-luang : 06.80.71.54.37

 

Pour les organisations syndicales de pôle emploi :

Snu fsu pôle emploi / Dominique Simon : 06.83.00.27.90

Sud Solidaires / Yves Despeaux : 06.26.34.33.99

 

Site internet du collectif national des psychologues du travail et ATO : PolePsycho

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurore Boréale
commenter cet article

commentaires

Jean-Pierre NGUYEN 19/06/2014 15:43

Bonjour Krymsky,

C'est fort ce que tu as écrit Krymsky : "si les salariés de l'ANPE et de Pole Emploi s'étaient collectivement mobilisés pour des motifs PROFESSIONNELS et pour défendre leur outil de travail et leur
conditions de travail comme les psychos entendent le faire, eux qui viennent effectivement de l'extérieur et savent encore distinguer ce qui est inacceptable, on n'en serait peut-être pas là
aujourd'hui... non ?"

Depuis 2008, j'ai compris que les instigateurs de cette nouvelle institution dite Pôle-Emploi n'avaient pas pour objectif de nous permettre de mieux exercer notre métier au sein d'un service public
de l'emploi en ne détaillant pas les annexes de la CCN portant sur la classification des métiers dans cet EPA de forme juridique fort alambiquée.

Pour avoir travaillé de nombreuses années dans des cabinets d'expertises-comptables, de commissariats-aux-comptes et d'audits, j'ai souvent dû intervenir sur des restructurations, des fusions et
des liquidations et à chaque fois où les repreneurs ne détaillaient pas explicitement les métiers conservés dans la nouvelle entité, le message était clair, c'était la liquidation de la structure
reprise après en avoir fait l'inventaire du patrimoine matériel et immatériel.

Nous allons connaître le taux de réaction de nos collègues devant l'inacceptable mais j'en ai déjà une petite idée.

Bonne chance à toi Krymsky,

ArMenBreizh 18/06/2014 21:58

En attendant ils ont bien tirés leur épingle du jeu ... et nous à faire des commentaires sans bouger notre cul de public on avance pas. Et on reste avec nos 20% de salaire en moins. On est les rom
de PE.

leur exemple est édifiant, il est à suivre

Fripouille 18/06/2014 17:54

autant je plussoie leurs revendications que je trouve pas deconnantes,autant j'ai du mal a oublier qu'ils ont le meme niveau d'etude que beaucoup d'entre nous,sont mieux payes (310 les ex afpa
hein),et surtout leur cul a ete sauve par leur integration a popole car ou seraient-ils sur le marche du travail sans leur passage a pole emploi?

l'afpa va tres mal aujourd'hui

ArMenBreizh 18/06/2014 08:46

Si nos intérêts sont divergents, je trouve l'action des psys hors des syndicats habituels bien pensée.

Car en ne se mêlant pas dans un mouvement "collectif" qui aurait noyé leurs revendications, ils ont permis à la dg de bien mesurer l'ampleur de leur mouvement. Que seraient devenus leurs "60%" de
grévistes s'ils avaient rejoints le mouvement du 19 prochain ?

A nous public de faire pareil ... puisque seuls les chiffres semblent pouvoir faire bouger les "choses". Les syndicats ayant un peu trop tendance dans ces mouvements à nous emmener vers des
revendications trop générales, nationales, interprofessionnelles, etc., loin de nos revendications de terrain

Krymsky 17/06/2014 16:40

C'est à défaut d'avoir des canines mon enfant...

Aurore-Boreale@orange.fr

  • : pull.over-blog.fr
  • pull.over-blog.fr
  • : Je suis une jeune salariée de Pôle emploi. aurore-boreale@orange.fr
  • Contact

Doc en ligne

 

convention tripartite

La convention tripartite Etat-UNEDIC-Pôle emploi

 

Cour-des-comptes.jpg

Rapport sur la sous-traitance    

 

 

 

 

Iborra.jpg

Le rapport Iborra sur le SPE (texte intégral)

 

PE-copie-2

 LE BUDGET 2013 DE POLE EMPLOI

 

 

 

 

 

  UNEDIC.jpg

Utile et pratique 

 

CHARPY.jpg

 

    texte intégral (gratuit)

 

 

Ce livre est dédié aux agents de Pôle emploi et à ceux qu’ils accompagnent chaque jour.

  (Christian Charpy)

 

 

CCN.jpg

La Convention Collective Nationale

 

 

INA.jpg

Histoire de l'Assurance Chômage (VIDEO INA)


Recherche