1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 18:11

 

hollande-rebsamen.jpg

AFP 1er décembre 2014

La Garantie jeunes, dispositif d'accompagnement des jeunes décrocheurs vers l'emploi déjà expérimenté dans 10 territoires, sera étendue à 61 nouveaux territoires courant 2015, a annoncé lundi le ministre du Travail, François Rebsamen.

Dix nouveaux territoires (départements, agglomérations, villes...) entreront dans le dispositif au 1er janvier, puis 51 supplémentaires "à partir de la fin du premier trimestre 2015", a détaillé le ministre lors d'une conférence de presse.

Objectif de M. Rebsamen: "que la Garantie jeunes concerne, fin 2015, 50.000 jeunes sans emploi, sans formation et sans stage". Le Premier ministre, Manuel Valls, avait fixé lors de la conférence sociale début juillet l'objectif de 100.000 jeunes en 2017.

Le dispositif est déjà expérimenté dans 10 territoires depuis fin 2013, notamment à Marseille, en Seine-Saint-Denis, à La Réunion ou dans les Vosges.

Destiné aux jeunes les plus éloignés de l'emploi, il offre, pour une durée d'un an, un accompagnement renforcé vers l'emploi, des périodes en entreprise et une allocation mensuelle de 450 euros correspondant au RSA sans le forfait logement. La durée peut être prolongée de 6 mois, au cas par cas.

Le projet de budget pour 2015 prévoit une enveloppe de 164 millions d'euros (dont 31 millions de fonds européens) destinée au dispositif. A terme, l'Europe devrait financer 50% du dispositif.

Le cofinancement européen provient de la déclinaison française de l'initiative pour l'emploi des jeunes (IEJ), dotée d'une enveloppe de 310 millions d'euros (2014-2015) et abondée par le Fonds social européen (FSE) à hauteur de 310 millions supplémentaires.

Outre la Garantie jeunes, ces 620 millions d'euros cofinancent le service civique, des accompagnements vers la création d'entreprise, une plateforme de lutte contre le décrochage et le déploiement de 700 conseillers Pôle emploi spécialisés dans l'accompagnement renforcé des jeunes.

Chaque année en France, 140.000 jeunes quittent l'école sans diplôme ni qualification. Beaucoup poussent la porte de Pôle emploi, qui recensait fin octobre 543.000 chômeurs de moins de 25 ans en métropole (+1,3% sur un an). Au 2e trimestre, le taux de chômage des 15-24 ans, mesuré par l'Insee, atteignait 22,8%.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurore Boréale
commenter cet article

commentaires

X5 04/12/2014 09:39

Collègues de Droit Privé de Pôle Emploi: Soutenez les Collègues de Statut Public en signant la pétition en ligne (lien ci-dessous) pour le respect et la défense de leurs droits !!!

https://www.change.org/p/direction-générale-de-pôle-emploi-mobilisation-des-agent-es-de-droit-public-de-pôle-emploi

Agents de Droit Public de Pôle Emploi en grève la mardi 9 décembre 2014 - RDV devant la DG à 13h

Krymsky 03/12/2014 17:09

Bravo Rémy ! Mais Narcisse a raison il y a effectivement du toc de langage bureaucratique dans le discours PE sur l'IEJ ( aussi dénommé apparemment AIJ ), qui l'eu cru ? Je viens de constater dans
la note nationale sur l'EIJ dans les premières phrases, l'expression " décrocheurs de l'emploi" mais c'est mis là entre virgules, comme si le redacteur n'avait pu résister au tic technocratique et
communicationnel... Je viens donc de découvrir qu'il existe aussi des " décrocheurs de l'emploi "...
Plus grave : les conseillers chargés de l'AIJ accompagnement intensif jeune sont censés intervenir sur une, tenez-vous bien " re-médiation" auprès des djeunz'.
En gros à la fois des éduc-spé, des médecins ( pour les remèdes ) et des rependeurs de décrocheurs.
Trop fort Pole Emploi !

remy martin 03/12/2014 10:52

Je pense que Mister K a raison...decrocheur est celui(ou celle)qui ne finit pas son cursus scolaire en l'abandonnant en cours de route (niveau VI,V,IV) sans passer le-dit diplôme...celui ou celle
qui rate son diplôme n'est pas un décrocheur.

Krymsky 03/12/2014 00:10

pardon...IEJ, mais si c'est le cas, alors c'est bien un horrible gloubiboulga comme je le pensais.

Krymsky 03/12/2014 00:06

C'est différent Narcisse, je persiste à ne pas comprendre.
Un jeune "sortant de l'école" sans qualif n'est pas un décrocheur, le décrocheur est sorti de l'école depuis déjà bien longtemps avant la fin, et il est encore en age d'obligation scolaire.
C'est peut-être moi mais soit on mélange les genres soit l'article est mal écrit.
Et je ne me souviens pas de "décrocheurs" dans le projet EIJ...

Aurore-Boreale@orange.fr

  • : pull.over-blog.fr
  • pull.over-blog.fr
  • : Je suis une jeune salariée de Pôle emploi. aurore-boreale@orange.fr
  • Contact

Doc en ligne

 

convention tripartite

La convention tripartite Etat-UNEDIC-Pôle emploi

 

Cour-des-comptes.jpg

Rapport sur la sous-traitance    

 

 

 

 

Iborra.jpg

Le rapport Iborra sur le SPE (texte intégral)

 

PE-copie-2

 LE BUDGET 2013 DE POLE EMPLOI

 

 

 

 

 

  UNEDIC.jpg

Utile et pratique 

 

CHARPY.jpg

 

    texte intégral (gratuit)

 

 

Ce livre est dédié aux agents de Pôle emploi et à ceux qu’ils accompagnent chaque jour.

  (Christian Charpy)

 

 

CCN.jpg

La Convention Collective Nationale

 

 

INA.jpg

Histoire de l'Assurance Chômage (VIDEO INA)


Recherche