17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 00:06

 

lebranchu.jpg

 

SENAT

Extrait du contenu analytique du 15 janvier 2015

Mme Marylise Lebranchu, ministre. - Le Premier ministre disait aujourd'hui même qu'il fallait progresser sur ce sujet. La lutte contre le chômage est la première préoccupation des Français. Le Gouvernement y répond, avec le pacte de responsabilité, l'augmentation des moyens de Pôle emploi, la loi de sécurisation de l'emploi, les efforts en faveur de l'apprentissage, le plan de lutte contre le décrochage scolaire...

Le service public de l'emploi doit améliorer ses résultats, nous en sommes tous convaincus. C'est la priorité de M. Rebsamen, à commencer par une meilleure territorialisation des objectifs et des acteurs, une meilleure coordination de ces derniers.

 

 

Un chamboulement institutionnel, en pleine période de crise, risque de déstabiliser les services et les opérateurs : c'est la principale interrogation du Gouvernement.

Il faut que Pôle emploi améliore ses performances...

Mme Catherine Troendlé. - C'est indispensable.

Mme Marylise Lebranchu, ministre. - ...et une feuille de route a été élaborée en ce sens. La réorganisation est récente, la fusion n'est pas allée sans mal. Et il faut regarder de près ce qui pourrait être décentralisé ; en tout cas pas l'Assedic, par respect pour les partenaires sociaux --c'est une difficulté supplémentaire.

Des avancées sont possibles. Le Gouvernement propose de renforcer l'association des régions à la conduite des politiques de l'emploi, de supprimer la convention entre le préfet de région et le représentant régional de Pôle emploi, afin d'affirmer le rôle majeur de la convention régionale de coordination, de renforcer la place des régions au sein du conseil d'administration de Pôle emploi.

Le Gouvernement est ouvert à des avancées au-delà de son amendement tant que l'unité et la gouvernance de Pôle emploi ne sont pas menacées. Oui à un rôle plus affirmé de la région. Nous devrons trouver la bonne solution au cours du débat parlementaire, avec comme éclairage la revue des missions de l'État menée par Thierry Mandon. Des pistes sont ouvertes : nouveau pilotage du service public de l'emploi, nouvelle gouvernance avec les Crefop créés par la loi du 5 mars 2014, disparition de la dichotomie entre le volet formation professionnelle et le volet emploi. Le Gouvernement propose de gérer le service public de l'emploi avec une co-présidence État-région comme une sous-commission du Crefop chargée d'établir la stratégie régionale de l'emploi. Envisager un rôle de chef de file des régions faciliterait la coordination entre collectivités territoriales.

La réflexion doit encore être approfondie. Il faut poser la question des actions de soutien aux maisons de l'emploi ou aux PME pour la mise en oeuvre du pacte de responsabilité, de la VAE, de la prévention et de l'accompagnement des mutations économiques -les expériences conduites ont donné des résultats intéressants-, des cellules d'appui à la sécurisation professionnelle. Le Gouvernement attend beaucoup de la navette, de vrais échanges entre les deux chambres. Il est ouvert à la discussion et souhaite trouver la meilleure solution possible -sans bouleverser Pôle emploi en cette période. Nous souhaitons un vrai échange entre les deux chambres, avec l'AMF aussi. Nous apprécions le travail du Sénat. Je ne doute pas que nous aboutirons à un progrès.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Pierre NGUYEN 25/01/2015 21:43

Bonsoir Ralponpon,

Comme nos collègues ne comprennent pas toutes et tous en même temps, ils auront toutes facultés pour couler le " bouzin " prochainement.

Bonne année à toutes et à tous,

Jean-Pierre NGUYEN

ralponpon 25/01/2015 17:34

Évidemment que la casse est en route!
Et Ils font mine d'être inquiet!!!!!
Poursuivre avec bassères et cribier en est la preuve évidente.
Le 100% web et demain matin mail.net. si ce n'est pas la porte d sortie ça?

baloo 24/01/2015 09:48

C'est la pane ou le bug.
Plus de commentaires depuis 4 jours.
Si Aurore est en vacances, qu'elle se repose bien.

Jean-Pierre NGUYEN 19/01/2015 21:15

Bonsoir Billy Joe,

Je vous invite à vous procurer le texte fondateur de Pôle-Emploi élaboré en 2008 par le Gouvernement précédent pour comprendre mon post.

Vous avez la réponse à votre interrogation sur le financement de Pôle-Emploi dans la constitution de cette institution "sui generis".

Actuellement, le financement de PE par l'UNEDIC correspond à 10 % des cotisations prélevées sur les salariés de France et de Navarre par les entreprises, soit 3 milliards d'euros.

Le texte permet d'aller jusqu'à 15 %, si nécessaire, sans avoir à modifier la constitution de cette institution.

Vous comprendrez aisément que 15 % de 30 milliards de cotisations représentent 4,5 milliards d'euros, soit un différentiel 1,5 milliards apportés actuellement par l'Etat (le contribuable) qui
pourraient l'être par le cotisant.

Le budget de fonctionnement de Pôle-Emploi n'est pas de 5 milliards mais seulement de 4,5 milliards d'euros.

Je vous invite à relire mes précédentes interventions mais aussi celles de Monsieur Michel ABHERVE pour mieux comprendre le lent désengagement de l'Etat du Service Public de l'Emploi.

Vous pourriez vous procurer le rapport de Monsieur ATTALI remis à Monsieur SARKOZY sur les 50 milliards d'économies possible pour l'Etat en baissant les crédits des différentes Agences
Nationales.

Et quelques mois plus tard l'ANPE disparaissait.

Si vous faites partie de la maison PE, je pourrais par l'intranet vous donner des informations qui ne peuvent-être diffusées sur les blogs en raison de leurs confidentialités.

Bonne chance Billy Joe,

Jean-Pierre NGUYEN

billy joe 19/01/2015 06:54

bonjour à toutes et tous,

JP nguyen, je pense que vous faites exprès ou dans la provocation, ce n'est pas possible. Si ce que vous dites est dit en toute sincérité alors changez de sujet, çar cela confine à la
méconnaissance chronique et ce sur tous les sujets sans exception.

Qui peut croire aujourd'hui que pole emploi peut fonctionner sans la dotation de l'Etat. Non mais franchement. Un gamin de 6 ans serai capable via google de trouver cette information. L'état dote
pole emploi de 1,5 milliards par an pour fonctionner sur un budget de fonctionnement et d'intervention de 5 milliards environ.
Bonne journée à toutes et tous,

Aurore-Boreale@orange.fr

  • : pull.over-blog.fr
  • pull.over-blog.fr
  • : Je suis une jeune salariée de Pôle emploi. aurore-boreale@orange.fr
  • Contact

Doc en ligne

 

convention tripartite

La convention tripartite Etat-UNEDIC-Pôle emploi

 

Cour-des-comptes.jpg

Rapport sur la sous-traitance    

 

 

 

 

Iborra.jpg

Le rapport Iborra sur le SPE (texte intégral)

 

PE-copie-2

 LE BUDGET 2013 DE POLE EMPLOI

 

 

 

 

 

  UNEDIC.jpg

Utile et pratique 

 

CHARPY.jpg

 

    texte intégral (gratuit)

 

 

Ce livre est dédié aux agents de Pôle emploi et à ceux qu’ils accompagnent chaque jour.

  (Christian Charpy)

 

 

CCN.jpg

La Convention Collective Nationale

 

 

INA.jpg

Histoire de l'Assurance Chômage (VIDEO INA)


Recherche