2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 17:51

Le JDD  10 août 2013  

Rebsamen : "La succession d'Ayrault n'est pas ouverte"

INTERVIEW - Proche de François Hollande, François Rebsamen, le sénateur-maire de Dijon, demande moins de technocratie et plus de pédagogie. Dans un été animé par Manuel Valls, il appelle à ne pas ouvrir le concours de premier ministrable.

Pensez-vous comme le FMI qu'il faut ralentir le rythme de la réduction du déficit public ?
Il est indispensable de réduire notre déficit budgétaire mais de le faire dans des limites qui permettent d'accompagner la croissance. Cela veut dire le moins possible de hausses d'impôt et une diminution des dépenses publiques. Il faut un pilotage fin. Nous ne sommes ni du côté des tenants d'une relance par la dépense, qui entraînerait la perte de l'indépendance économique, ni du côté des tenants de l'austérité renforcée qui aurait les mêmes effets. Nous sommes sur une ligne de crête.  

La tournée estivale de Hollande peut-elle être utile pour faire reculer le chômage?
Ce n'est pas sa tournée qui fera reculer le chômage, il le sait bien. Mais sa présence forte montre sa volonté.

N'y a-t-il pas un risque si l'inversion de la courbe du chômage n'a pas lieu cette année?
Il sait le risque qu'il a pris. Je crois que nous sortons d'une phase récessive même si tout cela est timide et pas encore perceptible pour les Français.

«Valls sait être au service de sa popularité.»

La semaine a été marquée par la double polémique autour de la libération des condamnés ...
Il y a eu une défaillance du ministère de Dominique Perben en 2004. Confondre la loi et le décret est une erreur très grave pour un garde des Sceaux. Cela devrait conduire la droite à plus d'humilité et à cesser ses polémiques stupides et mensongères pour tenter de faire oublier l'échec de sa politique pénale et judiciaire.

Avez-vous le sentiment que Manuel Valls en fait trop cet été ?
Disons qu'il sait être au service de sa popularité. C'est sa méthode et visiblement elle lui réussit plutôt bien.

Dimanche prochain, Claude Bartolone et Arnaud Montebourg seront à Frangy (Fête de la rose). Cela ressemble un peu à une réunion de premiers ministrables contre l'austérité?
Je n'imagine pas une seconde que Bartolone et Montebourg croient, comme une partie de la gauche de la gauche, que l'on peut relancer l'activité économique par décret. Pour le reste, je le dis à tout le monde : il y a un Premier ministre, la succession n'est pas ouverte.

La rentrée politique, sous le signe de la réforme des retraites, sera suivie d'élections. Cette année électorale vous inquiète-t-elle?
Après la séquence sur les retraites et la loi de finances, il y aura une succession d'élections : municipales et européennes en 2014, cantonales et régionales en 2015. Quinze mois pendant lesquels les Français vont pouvoir exprimer leur jugement, quinze mois sûrement agités. Ce n'est jamais facile, mais nous avons bon espoir.

Le PS a prévu une campagne pour les municipales. Allez-vous demander le soutien de Harlem Désir pour vous faire réélire à Dijon?
Je ne pense pas en avoir besoin et son soutien sera plus utile dans d'autres cas. S'il est indispensable que le PS montre les réalisations qui font la spécificité des maires de gauche, ces derniers ne souhaitent pas une campagne nationale. Que les ministres fassent le mieux possible leur travail, cela aidera beaucoup les maires socialistes.
 

Le non-cumul des mandats a été voté à l'Assemblée. Il arrivera à l'automne au Sénat. Y êtes-vous toujours opposé?
Cette loi ne sera pas adoptée au Sénat. La droite et les radicaux n'en veulent pas et une partie des sénateurs socialistes non plus. Il n'est pas anormal lorsqu'on est élu par des grands électeurs et des maires qu'on puisse être maire et sénateur. Je suis d'accord avec cette loi pour les députés, pas pour le Sénat. Il y aura une liberté de vote pour les sénateurs socialistes.

Plus d'un an après l'élection de Hollande, certains, au PS, pensent que ce n'est pas le cap qu'il faut changer mais juste la communication…
Après dix ans loin du pouvoir et avec des ministres jeunes n'ayant pas tous l'expérience de l'État, il a fallu du temps pour se rôder. Nous avons péché dès le début par l'absence de pédagogie sur la situation de notre pays. Je l'ai dit au président de la République. Lui a fait ce devoir d'explication. Ce serait bien que les ministres et le PS le fassent davantage. Ensuite, tous ces rapports commandés ont eu un effet anxiogène. Je suggère d'y mettre un terme et de faire confiance directement aux parlementaires et aux ministres. Il y a peut-être par moments une gestion trop technocratique.

Arthur Nazaret - Le Journal du Dimanche

samedi 10 août 2013

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurore Boréale
commenter cet article

commentaires

Ysengrin 07/04/2014 13:33

mauvaise réponse....
Nos dirigeants ont décidé d'enculer les mouches au lieu de travailler au quotidien de travail des salariés de ce grand bouzin qu'est PE....

Jacques Heurtault 07/04/2014 12:20

C'est bien la question que je me pose : est-elle juridiquement applicable? Personnellement, je pense que OUI.
En tout cas, si ce n'est pas le cas, il faut qu'elle le soit! Le moins que l'on puisse exiger d'un salarié est qu'il justifie ses absences par un certificat établi par quelqu'un d'autre que
lui-même!

Ysengrin 07/04/2014 08:18

et donc ? statu quo ou il faut l'appliquer ?

Jacques Heurtault 04/04/2014 22:53

Instruction contraire qui lui est donc postérieure et est numérotée 2014-21 ou 22 ou 23 ou etc. C'est bien ça?

Fripouille 04/04/2014 19:12

on s'en tape il y avait l'instruction contraire qui l'annulait
c'est tout

Aurore-Boreale@orange.fr

  • : pull.over-blog.fr
  • pull.over-blog.fr
  • : Je suis une jeune salariée de Pôle emploi. aurore-boreale@orange.fr
  • Contact

Doc en ligne

 

convention tripartite

La convention tripartite Etat-UNEDIC-Pôle emploi

 

Cour-des-comptes.jpg

Rapport sur la sous-traitance    

 

 

 

 

Iborra.jpg

Le rapport Iborra sur le SPE (texte intégral)

 

PE-copie-2

 LE BUDGET 2013 DE POLE EMPLOI

 

 

 

 

 

  UNEDIC.jpg

Utile et pratique 

 

CHARPY.jpg

 

    texte intégral (gratuit)

 

 

Ce livre est dédié aux agents de Pôle emploi et à ceux qu’ils accompagnent chaque jour.

  (Christian Charpy)

 

 

CCN.jpg

La Convention Collective Nationale

 

 

INA.jpg

Histoire de l'Assurance Chômage (VIDEO INA)


Recherche