2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 00:16

 

imagesCAESV080.jpg

RTL / AFP  1er janvier 2015

La baisse du chômage, premier vœu des Français pour 2015

Selon un sondage, les Français souhaitent avant tout une baisse du chômage et une augmentation du pouvoir d'achat pour 2015.

Moins de chômage et d'impôts et plus de pouvoir d'achat. Tels sont les trois premiers souhaits exprimés par les Français pour cette année 2015, selon un sondage (1) réalisé par l'institut Odoxa et publié ce jeudi 1er janvier dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Invités à donner trois réponses parmi un certain nombre de souhaits pouvant être formulés pour le pays, 59% ont retenu comme priorité "faire baisser le chômage", 41% "augmenter le pouvoir d'achat des Français" et 40% "baisser le niveau des impôts et des taxes". Mais seulement 22% pensent que leur souhait concernant le chômage pourrait se réaliser en 2015, 16% que le pouvoir d'achat pourrait augmenter et 13% que le niveau des impôts et taxes pourrait baisser.

Huit Français sur dix prévoient de nouvelles hausses d'impôts

Les Français restent pessimistes, 89% anticipant un faible niveau de croissance économiqueet 80% une hausse des impôts et prélèvements. Une majorité de 60% pensent que la situation économique sera semblable à celle de 2014, et 35% disent que 2015 sera une année de difficultés économiques.


Les personnes interrogées se montrent plus optimistes concernant la possibilité de réaliser une grande avancée en matière de santé, comme guérir davantage de cancers (35%), tandis que 35% également considèrent possible d'améliorer la protection de l'environnement. Ces deux thèmes n'avaient cependant été jugés prioritaires que par respectivement 19% et 17% des personnes interrogées.

Un renouvellement de la classe politique espéré

Parmi les priorités dans le domaine politique, 63% souhaitent qu'il y ait un renouvellement du personnel politique et 61% qu'il y ait moins d'affaires, mais là encore la majorité n'y croit pas (29% et 17% respectivement pensent que cela pourrait arriver).


Concernant leurs vœux personnels prioritaires, 44% souhaitent avoir une augmentation de salaire (71% chez les ouvriers) et 31% avoir plus de temps à consacrer à leur famille (45% chez les cadres). Les personnes interrogées placent en tête de leurs résolutions faire du sport (37%), faire un régime (34%) et ne plus s'énerver (30%).

(1) Enquête réalisée par internet auprès de 1.000 personnes (méthode des quotas), le 23 décembre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurore Boréale
commenter cet article

commentaires

Jean-Pierre NGUYEN 02/01/2015 19:44

Bonsoir Candidature spontanée,

Si les chiffres que tu annonces sur la nature des contrats en CDD et CDI qui transitent par Pôle-Emploi ne sont pas exacts le principe est exact.

Effectivement, la somme des pourcentage doit être égale à 100 %.

Vas pour 98 % de CDD et 8 % de CDI, cher ami.

Mais la réalité est bien différente des chiffres annoncés par Pôle-Emploi.

Les embauches s'expriment plutôt à 75 % en CDD et 25 % en CDI.

Si la plupart des demandeurs d'emploi sont chanceux d'obtenir un CDD, un grand nombre de salariés passent de CDI en CDI.

En gros le détenteur d'un contrat pourra facilement retrouver un autre contrat mieux payé et généralement en CDI.

Par contre un demandeur d'emploi longtemps éloigné du marché du travail aura énormément de difficultés à retrouver un emploi même en CDD ou en Intérim.

Naturel comme constat.

Un homme ou une femme ayant le statut marital d'homme ou de femme mariés aura quatre fois plus de chance que s'ils sont célibataires.

De même, lorsque le Nom et le Prénom ont une consonance "française de souche", obtenir un entretien d'embauche est infiniment supérieur.

Elémentaire, mon cher WATSON.

Contrairement à ce que tu affirmes, Pôle-Emploi n'est en rien responsable de cette réalité.

Le poids des coutumes et le choc du chômage imposent un comportement stéréotypé des responsables du recrutement dans quasiment toutes les entreprises en France.

Seul un nouveau démarrage de l'économie sera en mesure d'atténuer cette réalité.

Et ce ne sont pas les politiques qui possèdent les clefs des rouages économiques mais les acteurs économiques et sociaux.

Bonne chance à toi Candidature Spontanée.

Jean-Pierre NGUYEN

PS : Tes relations seront plus efficaces que la Maison Pôle-Emploi pour trouver l'emploi que tu recherches.

candidature spontanée 02/01/2015 11:18

Les chiffres du pole-emploi, publiées sur data.gouv.fr indiquent clairement que plus de 92.3% des postes pourvus par le Pôle-emploi sont en CDD et seulement 81.8% en CDI.
Pourquoi le Pôle-Emploi ne met-il pas l’accent sur les CDI plutôt que les CDD ?
Encore une vision court-termiste inexplicable !

Aurore-Boreale@orange.fr

  • : pull.over-blog.fr
  • pull.over-blog.fr
  • : Je suis une jeune salariée de Pôle emploi. aurore-boreale@orange.fr
  • Contact

Doc en ligne

 

convention tripartite

La convention tripartite Etat-UNEDIC-Pôle emploi

 

Cour-des-comptes.jpg

Rapport sur la sous-traitance    

 

 

 

 

Iborra.jpg

Le rapport Iborra sur le SPE (texte intégral)

 

PE-copie-2

 LE BUDGET 2013 DE POLE EMPLOI

 

 

 

 

 

  UNEDIC.jpg

Utile et pratique 

 

CHARPY.jpg

 

    texte intégral (gratuit)

 

 

Ce livre est dédié aux agents de Pôle emploi et à ceux qu’ils accompagnent chaque jour.

  (Christian Charpy)

 

 

CCN.jpg

La Convention Collective Nationale

 

 

INA.jpg

Histoire de l'Assurance Chômage (VIDEO INA)


Recherche